LES VIPÈRES SE PARFUMENT AU JASMIN

Création 2008

Dans cette fable qui se veut à la fois envoûtante, drôle et cruelle, il s’agit pour Shéhérazade de rentrer dans la danse, de tordre le cou à son destin et de trouver le pas qui saura la mener là où elle le souhaite, quitte à se salir à ses propres yeux. Un monde aux portes dangereusement ouvertes, où seul le mensonge peut permettre d’avancer, où l’honnêteté est synonyme de mort, et dont peut-être, seul le diable saura trouver la clef.

Texte et Interprétation : Nasser Djemaï

Dramaturgie et mise en scène : Natacha Diet
Création musicale : Alexandre Meyer
Création lumière et accessoires : David Gallaire
Costumes : Magali Castellan
Répétiteur : José Redondo
Production déléguée : Compagnie Nasser Djemaï

Coproduction : Le Bateau-Feu / Scène nationale de Dunkerque, Théâtre 71 / Scène nationale de Malakoff.

Avec l’aide à la production dramatique de la DRAC Ile-de-France / Ministère de la Culture et l’aide à l’écriture du Centre National du Livre. Et le soutien de la compagnie La Valise (Bitche, 57) et de Fontenay-en-Seine.

Texte paru aux éditions Actes-Sud Papiers.