Note de mise en scène de Les vipères se parfument au jasmin

Sur scène, le personnage principal, Shéhérazade, entame une danse où elle donne tour à tour vie à tous ceux qui feront et déferont son destin. Comment éviter les morsures, comment glisser, onduler, se contorsionner, hypnotiser ses prochains pour arriver à ses fins ? Sur scène également, une caisse. Caisse de bois brut, usée, vieillie. Véritable boîte de Pandore, porteuse de la vie du père et de tout l’univers gravitant autour de Shéhérazade. Une caisse à géométrie variable, qu’elle manipule à son gré, usant de sa métamorphose et et de celle qu’elle projette sur les autres, afin d’évoluer sur le fil incertain de sa destinée.